Des partenaires engagés
à nos côtés

BGE s’appuie sur une stratégie de partenariats forte avec des acteurs majeurs afin de garantir les meilleures chances de succès à ses publics : partenariats bancaires, avec les acteurs de la création et de l’emploi, acteurs économiques, régions, collectivités… Plus que jamais, la réussite entrepreneuriale est l’affaire de tous.

Nicolas DUFOURCQ

DIRECTEUR GENERAL - BPIFRANCE

Depuis quatre décennies, BGE soutient la création d’entreprise pour qu’elle soit une réalité accessible à tous. Cet engagement très fort auprès de chaque créateur, quel que soit son profil et sa localisation fait tout naturellement écho aux valeurs que porte Bpifrance notamment au travers du programme Entrepreneuriat pour Tous, qui vise à renforcer les actions de soutien aux entrepreneurs issus et localisés dans les QPV. BGE s’est particulièrement illustré en cette année 2021, avec au-delà des 20 ans du Concours Talents des Cités, une mobilisation très active sur l’ensemble des dispositifs du programme. En particulier, BGE s’est fortement impliqué dans les Accélérateurs Entrepreneuriat pour Tous d’une part avec 5 opérateurs pour les Accélérateurs Création et Emergence et dans les bus Entrepreneuriat pour Tous d’autre part avec 4 bus pilotés par une association BGE.

Sur les prochaines années, nous souhaitons avec BGE poursuivre l’accompagnement d’une cible d’entrepreneurs encore plus large, dans un contexte de forte dynamique entrepreneuriale. La croissance du nombre de créateurs accompagnés pourra être facilitée grâce au passage de relais entre les réseaux qui accompagnent et ceux qui financent, entre les réseaux généralistes et spécialisés.

Grâce à la mobilisation de l’ensemble de l’écosystème, nous serons en mesure d’accroître la visibilité et la lisibilité de nos actions et donc celle de chacun des réseaux auprès du créateur qui souhaite se lancer, sur l’ensemble du territoire.

Thibaut
Guilluy

Haut-Commissaire à l'Emploi et à l'Engagement des Entreprises

Crédit photo : Crédit_Ministères Sociaux DICOM Tristan Reynaud Sipa Press

Philippe
BAILLY

RESPONSABLE DU MARCHÉ DES PROFESSIONNELS - CONFÉDÉRATION NATIONALE DU CRÉDIT MUTUEL

En plus de 40 ans, des liens forts entre les structures locales de BGE et les caisses locales du Crédit Mutuel se sont tissés autour de nos valeurs communes : proximité et engagement au service d’hommes et de femmes qui ont fait un choix de vie souvent complexe : l’entrepreneuriat. La crise sanitaire depuis mars 2020, et à présent les évènements en Ukraine, soulèvent des doutes et des découragements. Et pourtant, la création d’entreprise n’a jamais été aussi forte et la synergie du conseil et du financement, du conseiller BGE et du conseiller de clientèle professionnelle de la caisse de Crédit Mutuel est une réussite dont nous pouvons être fiers : ce partage de valeurs communes nous a conduit, dans un contexte économique difficile, à accompagner des nouveaux entrepreneurs vers le succès de leur projet.

Marielle
VO-VAN LIGER

DIRECTRICE MARKETING ET COMMUNICATION - MAAF

Accompagner les créateurs d’entreprise est dans l’ADN de MAAF depuis plus de 70 ans. En apportant son soutien à BGE, MAAF s’investit aux côtés des créatrices et créateurs pour les accompagner dans la réussite de leurs projets, mais aussi aux côtés des entreprises installées pour les aider à accélérer leur développement et ainsi à pérenniser leur entreprise.

L’équilibre de l’entreprise est lié à la « santé » de son dirigeant. Dans cette optique, il est nécessaire de proposer très rapidement un diagnostic prévoyance adapté avec l’un de nos chargés de clientèle professionnelle. La protection des Entrepreneurs est un axe majeur que nous portons auprès des chefs d’entreprise avec BGE.

Protéger les chefs d’entreprise c’est #MAAFaçondêtre

Julien
VITALI

Responsable des partenariats et des relations institutionnelles RESEAUX BANQUE POPULAIRE ET CAISSE D'EPARGNE - GROUPE BPCE

Faites du digital un allié…
Comme vous, les réseaux Banques Populaires et Caisses d’Epargne partagent votre volonté d’accompagner les TPE/PME à la transformation numérique pour les rendre plus visibles et durables. C’est pourquoi nos deux réseaux proposent des experts et des services à la création et à la gestion de site marchand, à l’encaissement en ligne, des solutions de click & collect et la possibilité de vendre à partir des réseaux sociaux.
…mais pas que !
Et comme vous, nous savons que les TPE/PME doivent faire face à d’autres enjeux de taille notamment en matière de transition écologique. Là aussi, les Banques Populaires et Caisses d’Epargne apportent des solutions de crédits et d’épargne pour répondre spécifiquement à ces exigences.
Nos réseaux travaillent quotidiennement avec vos équipes car ils partagent votre conviction que pour Entreprendre, il faut avant tout être bien accompagné.
Les Banques Populaires et Caisses d’Epargne ont à cœur de vous accompagner !

Sylvain
Gueroult

DIRECTEUR DU MARCHÉ DES PROFESSIONNELS ET TPE - SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Société Générale est présente auprès des entrepreneurs dans la création et dans le développement de leur activité depuis plus de 150 ans. Notre signature, « C’est vous l’avenir », affirme que nous croyons plus que jamais en l’avenir auquel contribuent les entrepreneurs.

Notre ambition est d’accompagner les entrepreneurs passionnés par leur métier dans leur volonté de faire rayonner le savoir-faire à la française, sur le territoire et au-delà. Comme BGE nous sommes convaincus qu’un créateur accompagné est un créateur qui réussit.

Fortement ancrée au niveau régional et national, Société Générale travaille en partenariat avec le réseau BGE depuis de nombreuses années pour favoriser l’accompagnement des créateurs.

Philippe
Lamblin

Président - BGE

Bruno
Lucas

Délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle -
Ministère du Travail

Quelle place peut occuper l'entrepreneuriat dans les politiques publiques en faveur de l'emploi ?

BL : En 2021, le nombre de créations d’entreprises a atteint un nouveau record avec 1 050 000 créations soit +23% par rapport à 2020 (source: Insee). Dans ce contexte, d’envie d’entreprendre des Français, nous nous devons de répondre aux enjeux qui nous sont lancés. C’est pourquoi, l’appel à projets « Inclusion par le travail indépendant » est un programme qui vise à accompagner 40 000 porteurs de projet en insertion sur deux ans. En effet, 75% des micro-entrepreneurs gagnent moins de 8 000€ par an. Cette réalité, nous pousse à nous dire que l’entrepreneuriat peut constituer une réelle opportunité pour favoriser l’accès ou le retour à l’emploi, en élargissant le champ des possibles pour les publics les plus fragiles mais un accompagnement pour lutter contre le découragement est nécessaire. L’Etat propose des solutions aux créateurs d’entreprise en termes de financement, à travers des politiques d’exonérations

de cotisations sociales via l’Aide à la création et à la reprise d’entreprise (ACRE) notamment, ou encore une offre de prêt à taux zéro via le Fonds de cohésion sociale.

PL : L’entrepreneuriat est une voie professionnelle aujourd’hui choisie par de plus en plus de monde. Notre expérience de 40 ans nous prouve que c’est un formidable outil d’émancipation et de déconstruction des déterminismes. Mais pour cela, il est primordial d’accompagner ce mouvement afin de voir émerger un entrepreneuriat de la réussite c’est-à-dire un entrepreneuriat créateur de valeur, qui permette à chacun de se réaliser pleinement. L’appui des politiques publiques, à travers le programme porté par la DGEFP « inclusion par le travail indépendant » en direction des publics les plus fragiles par exemple, est en ce sens totalement déterminant.

Quel rôle peut jouer une organisation comme BGE dans la sécurisation des parcours des personnes éloignées de l'emploi ? 

BL : Avec 27% de demandeurs d’emploi parmi les créateurs d’entreprises, il est indispensable d’offrir un accompagnement renforcé pour les publics les plus fragilisés, afin de réussir à lancer le projet, assurer sa pérennité ou permettre l’insertion dans l’emploi salarié par la suite.
Ainsi, BGE est un acteur engagé dans l’accompagnement de la création d’entreprise, en tant que réseau professionnalisé, expérimenté, et bénéficiant d’un bon ancrage territorial et d’une grande proximité territoriale.

 

 

PL : Notre enjeu est de donner au plus grand nombre, notamment aux personnes éloignées de l’emploi, la possibilité d’envisager la création d’entreprise comme une solution professionnelle, pour autant tout le monde n’ira pas au bout de son projet et nous pensons que c’est une bonne chose.
Notre métier c’est aussi d’éviter aux personnes qui ne sont pas prêtes, de se lancer. Si 30% des personnes accompagnées par BGE créent leur entreprise, les autres 70% retournent vers le salariat avec une employabilité fortement augmentée et leur parcours sécurisé grâce aux acquis (compétences, dynamiques, compréhension de l’entreprise, réseaux) issus de leur réflexion sur leur projet entrepreneurial.

En quoi la compétence est-elle importante dans les parcours entrepreneuriaux ?

BL : Devenir chef d’entreprise ne s’improvise pas et cela nécessite de développer des compétences très larges dans la connaissance de son marché, de son environnement, de ses résultats ou de ses objectifs. Par exemple, les certifications proposées par BGE sont des savoir-faire mobilisables et valorisables tout au long de la vie professionnelle, que l’on soit entrepreneur ou salarié. Intégrer un parcours de créateur d’entreprise c’est aussi un moyen de se développer personnellement et professionnellement.

PL : Depuis 40 ans BGE l’affirme : il ne suffit pas de bien connaitre son métier pour créer une entreprise pérenne, il faut aussi apprendre le métier de chef d’entreprise. Depuis la création du réseau nous plaçons la compétence au centre et notre vocation est de transmettre les compétences entrepreneuriales au plus grand nombre. Ces parcours d’accompagnement et formation renforcent le potentiel des entreprises créées, en aidant les entrepreneurs à devenir autonomes sur la mise en œuvre des conditions de leur pérennité. Et pour ceux qui ne créent, pas ils facilitent le retour à l’emploi par les compétences acquises. Dans ce sens BGE développe
depuis 2017 une gamme de certifications permettant de couvrir l’ensemble des thématiques entrepreneuriales.

Christophe ROTH

PRESIDENT - Agefiph

En quoi l’entrepreneuriat est selon vous l’une des solutions pour développer l’emploi des personnes en situation de handicap ?

Pour de nombreuses personnes en situation de handicap, créer leur entreprise est une façon d’avoir un emploi qui tienne compte de leur situation de santé. Elles peuvent adapter leur rythme d’activité en fonction de leurs possibilités et de leurs aspirations. C’est ainsi un emploi qui leur convient et dans des univers et des métiers très différents. Par exemple, nous avons accompagné un tatoueur, une fleuriste mais aussi un luthier… Il n’y a pas de limites.

Entreprendre et être en situation de handicap c’est une opportunité d’égalité des chances, c’est la conjugaison possible entre créer et révéler ses talents, tout en prenant en compte ses éventuelles restrictions d’aptitudes ou sa situation singulière ! C’est donc s’inscrire dans une démarche d’activateur de progrès et l’Agefiph est un acteur majeur aux cotés de ceux qui osent créer une entreprise tout en étant en situation de handicap.

Quels sont les besoins les plus fréquemment remontés par les entrepreneurs, futurs ou installés, en situation de handicap ?

L’accompagnement, le conseil et le financement. Sur ces besoins, l’Agefiph et ses équipes, ses partenaires sont présents. L’Agefiph est un partenaire clé des réseaux d’accompagnement, des créateurs d’entreprise et des entrepreneurs tout au long de leur parcours. L’offre de soutien à la création d’activité de l’Agefiph prend ainsi en compte toutes les étapes du projet. En 2021, ce sont plus de 6 000 entrepreneurs (créateurs ou en exercice) qui ont été soutenus financièrement par l’Agefiph. Il convient de noter que la pérennité des entreprises créées dans ce cadre est souvent plus grande que celle de l’ensemble des entreprises créées.

Quel rôle peut jouer une organisation comme BGE dans la sécurisation des parcours des personnes en situation de handicap ?

BGE est un conseiller à chaque moment de la création mais aussi de la pérennisation d’une entreprise car c’est une structure qui connait le sujet et tous ses écueils. BGE propose des parcours personnalisés d’accompagnement et de suivi qui sécurisent cette aventure professionnelle. Chaque étape du projet de création est étudiée en cohérence avec le handicap et les ajustements nécessaires sont repérés et réalisés pour assurer les conditions de sa viabilité.

Le partenariat de l’Agefiph avec BGE est motivant car il permet de développer une société plus inclusive par la création d’entreprises par des personnes en situation de handicap ! C’est un partenariat gagnant-gagnant qui met l’humain au centre de nos préoccupations et pour une véritable égalité des chances !

Boris
RAVIGNON

VICE-PRÉSIDENT EN CHARGE DE L’ÉCONOMIE, DES FONDS EUROPÉENS ET DE LA COMMANDE PUBLIQUE - REGION GRAND EST

BGE figure parmi les partenaires incontournables que compte la Région Grand Est pour mener ses projets, au service de la croissance de notre économie régionale.
A terme, notre collectivité a pour ambition de créer les « Instituts Grand Est Transformation », qui rassembleront une large communauté d’offreurs de solution, prêts à répondre aux besoins spécifiques des entreprises implantées sur notre territoire.

Pour atteindre cet objectif, nous allons avoir besoin de partenaires solides en capacité d’apporter des solutions concrètes pour accompagner les acteurs de l’économie dans leur processus de transformation. C’est là que réside la force de notre Région qui dispose déjà d’un grand réseau d’opérateurs prêts à mettre leur expertise au service de la créativité, de l’innovation et de la transition écologique.

Crédit photo : Boris Rodez

Merci à nos partenaires nationaux

NOS PARTENAIRES PRIVÉS

Association pour le Droit à l’Initiative Économique (ADIE) AEF AGEFICE Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) AKTO Algolinked Association nationale des groupements de créateurs (ANGC) Arthur Hunt Avise Banque Populaire Caisse d’Épargne CAPEB Centre des Jeunes Dirigeants (CJD)  Chambres de Commerce et d’Industrie Chambres de Métiers et de l’Artisanat Club du 21e siècle  Confédération des PME (CPME) Groupe Crédit Mutuel – CIC Entrepreneurs de la Cité Fondation 2e Chance France Active H’Up Initiative France Jeune Chambre Économique Française (JCEF) Les Echos Linklusion Live For Good Maaf Mouvement des entreprises de France (MEDEF) L’Obsoco Pépites Positive Planet Réseau Entreprendre Société Générale SME •  Union – Indépendants •  Université Ouverte Des Compétences (UODC) WebForce3

NOS PARTENAIRES PUBLICS & PARAPUBLICS

Afnic Assemblée des Communautés de France (AdCF) Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) Banque de France Bpifrance Banque des Territoires / Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)   Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) Fonds Social Européen (FSE) France Num France Télévisions Haut Commissariat à l’Emploi et à l’Engagement des Entreprises Les acteurs de la compétence Ministère des Armées Ministère de la Cohésion des territoires Ministère de l’Economie, des Finances et de la souveraineté industrielle et numérique Ministère du Travail, du plein emploi et de l’Insertion (DGEFP) Ministère de l’Éducation et de la jeunesse (DGESCO) Ministère des Outre-Mer Pôle emploi Radio France 

PARTAGER